logo de vin social club

Pour une meilleure expérience de navigation sur vinsocialclub.fr, veuillez actualiser la version de votre navigateur.

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/internet-explorer.aspx

Les premiers amateurs de vin sont... Américains

image du profil utilisateur

Par : Vin Social Club

date de publication: mercredi 23 Oct 2013

image générique

Au pays de l’oncle Sam, on boit de plus en plus de vin, et de plus en plus cher. La bonne nouvelle, c’est qu’une bouteille sur quatre bue aux Etats-Unis est importée.


Yes, they can! Les Etats-Unis sont devenus le premier consommateur mondial de vin, devançant la France et l’Italie. C’est ce que révèle l’étude Vinexpo-ISWR (International Wine and Spirit Research) pour 2012-2016. Chaque année, le salon professionnel présente ce rapport de prospective très attendu.

On y apprend que la consommation de vin aux USA a connu une croissance record (+4,5% en 2010), dépassant même les prévisions de la précédente étude. En 2010, les Américains ont donc consommé... 3,814 milliards de bouteilles de vin! Une sur quatre étant importée. Que boivent-ils? De plus en plus de vin blanc (40% du marché) et d’effervescents. Avec seulement 5,4 % de la consommation, ce secteur augmente deux fois plus vite que les vins tranquilles.

Montée en gamme

Outre-Atlantique, on boit aussi... cher: Le prix moyen de vente d’une bouteille y est de 6 $, contre 3,4 $ en France. Le pays de l’oncle Sam est le premier marché mondial pour les vins de plus de 10$ la bouteille. Ce phénomène de montée en gamme s’observe dans tous les grands pays consommateurs, à en croire l’étude Vinexpo. Et devrait se poursuivre dans les prochaines années, à un rythme moindre que celui observé entre 2007 et 2011.

«Les Etats-Unis confirment leur leadership sur le marché mondial du vin», résument les auteurs de l’étude. Qu’on en juge : 4e producteur mondial, 6e exportateur, 3e importateur, etc. Et les USA n’ont pas fini de progresser. Les experts de l’IWSR prévoient une croissance de la consommation de vin de plus de 12 % d’ici 2016.

Les spiritueux ont aussi la faveur des Américains avec une consommation en hausse de presque 8 % entre 2007 et 2011. Mais dans ce domaine, et c’est une autre surprise de cette étude, les Français peuvent crier «Cocorico». L’Hexagone est devenu le premier pays consommateur de whisky. C’est le monde (du vin) à l’envers.





Yannick Groult
Télécharger le pdf

0 commentaires

il vous reste 500 caractères Publier