logo de vin social club

Pour une meilleure expérience de navigation sur vinsocialclub.fr, veuillez actualiser la version de votre navigateur.

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/internet-explorer.aspx

Vin Français : 2014 synonyme de crise ?

image du profil utilisateur

Par : Vin Social Club

date de publication: jeudi 20 Fév 2014

image générique

Après une année 2013 plutôt difficile climatiquement pour les producteurs de vin français, une crise financière globale, des relations entre la Chine et la France pas toujours au beau fixe, la concurrence accrue venue des pays émergents du vin, la baisse des investissements dans le vin, le durcissement de la loi Evin et ses condamnations, la filière vin française est en plein doute et on le comprend aisément.



L'exportation 2014 de vin français : une baisse annoncée

Suite à des conditions météorologiques très pénalisantes pour une grande partie du vignoble français, les quantités ne sont pas au rendez-vous et les experts en rajoutent un couche quant à la qualité également. Certains vignobles français ne mettront pas à la vente leur cuvée faite à partir de la récolte 2013, estimant ne pas avoir réussi à élaborer un produit satisfaisant. Moins de raisin pour faire le vin, du raisin pas assez "bon" pour les exigences de certains producteurs, conséquence directe : offre de vin français inférieure à l'année précédente. Qu'en est-il de la demande de vin français à l'étranger? La tendance est également à la baisse. Le principal pays vecteur de croissance du vin français, la Chine, va limiter l'achat de vins et spiritueux du fait de la mise en place d'une politique de lutte contre la corruption, ayant pour cible les cadeaux "exagérés" qui sont en fait des commissions commerciales déguisées. Ce sont principalement les spiritueux français qui vont prendre froid tels les Cognac mais c'est toute la filière vins et spiritueux française qui va s'enrhumer. D'autant que les nouveaux pays producteurs de vin deviennent plus attractifs et éveillent la curiosité des amateurs du monde entier.

Un annonce à modérer

Certes les indicateurs ne sont pas tous au vert pour le vin de France. Cependant la demande ne fait que s’accroître et la Chine n'est pas le seul pays consommateur de vin français. De nouveaux marchés s'ouvrent constamment et ce sont de nombreuses opportunités qui s'offrent aux producteurs français, la consommation africaine de vin commence sérieusement à se développer par exemple. La France est toujours une référence qualité pour le monde entier, à nous de faire le nécessaire pour le rester. Les tendances de consommation de vins montrent clairement que de nouveaux profils d'amateurs de vin se dessinent, on ne compte désormais plus le nombre sans cesse croissant de femmes qui s'intéressent au vin, et on note aussi une vague d'intérêt de la part des jeunes entre 20 et 25 ans. Le développement du vin Bio attire également une nouvelle clientèle. La demande est toujours là, elle a une nouveau visage, elle est peut-être même plus grande qu'avant. Redéfinir l'offre pour s'adapter à une demande de vin différente, voilà le nouveau challenge des vignerons français. Espérons tout de même que 2014 et les années suivantes seront plus favorables à la viticulture et permettront à nos chers producteurs de vins français de se concentrer sur la vinification plutôt que sur la météo.


Télécharger le pdf

0 commentaires

il vous reste 500 caractères Publier