logo de vin social club

Pour une meilleure expérience de navigation sur vinsocialclub.fr, veuillez actualiser la version de votre navigateur.

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/internet-explorer.aspx

Comment commander un vin au restaurant !

image du profil utilisateur

Par: Vin Social Club

date de publication: mercredi 23 Oct 2013

image générique

La commande du vin au restaurant est un plaisir. Il y a quelques étapes et règles pour bien commander, nous allons les passer en revue ensemble :


1) Pas la peine de stresser, personne ne vous jugera, à part vous-même. Alors on se détend...

2) On regarde la
carte des vins. Si on est dans un restaurant avec sommelier, a priori, tous les vins sont bons, car le sommelier a déjà fait sa sélection



3) Se donner un
budget. Eviter les bordeaux ou bourgogne qui sont parfois trop chers. Si votre budget est trop serré, préférez d’autres régions vinicoles.
Si vous ne savez pas trop choisir, montrez au sommelier sur la carte des vins qui sont dans votre gamme de prix. Il comprendra tout de suite et vous orientera vers un vin dans votre budget et adapté à un accord met-vin. Ceci évite de donner le prix devant vos invités, ce qui est assez inélégant.

4) Une fois le choix effectué, on attend sa bouteille en toute décontraction. Le plus dur est fait !

5) A l’arrivée de la bouteille, le sommelier vous la présente. Il s’agit juste de vérifier que l’étiquette correspond à ce que vous avez commandé. A priori, à moins d’une grosse erreur du sommelier, il n’y a qu’à valider. Il faut bien dédramatiser cette situation. Il n’y a aucun enjeu. On est au restaurant pour passer un bon moment et se faire plaisir.



6) Le sommelier/serveur sert un peu de vin juste pour vérifier qu'il n’a pas de défauts (bouchon, oxydation, vinaigre...). On sent, on mélange un peu le vin pour faire ressortir les arômes et on sent à nouveau. On goûte. S'il y a un doute, vous pouvez procéder à une rétro olfaction (aspiration d'air par la bouche lorsqu'on a le vin sur la langue afin de développer les arômes).



7) Si le vin est OK, on valide. Sinon, on ne fait pas d’esclandre, on règle ça discrètement sans laisser place à la discussion : « Je crois que le vin a un problème, merci de vous en occuper ! » Le
sommelier reviendra avec une autre bouteille.


8) Le plus important : on profite de son repas avec ses invités.








Télécharger le pdf

0 commentaires

il vous reste 500 caractères Publier