logo de vin social club

Pour une meilleure expérience de navigation sur vinsocialclub.fr, veuillez actualiser la version de votre navigateur.

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/internet-explorer.aspx

Les vins de Provence

image du profil utilisateur

Par: Vin Social Club

date de publication: jeudi 09 Jan 2014

image générique

La Provence, le paradis du rosé bien sûr mais, attention pas seulement. En effet si les vignerons Provençaux sont capables de nous faire des rosés sublimes, ils sont également passés maître dans l'art de concocter des rouges puissants et des blancs subtils. Promenons nous, sous le soleil, dans le plus vieux vignoble de France. Présent, depuis XXVI siècles en Gaule grâce aux Phocéens.


D'AVIGNON à NICE il y a 260 km. C'est à peu près la longueur du
vignoble des vins de Provence. Il s'enfonce dans les terres à 30 ou 40 km de la côte Méditerranéenne, parfois même jusqu'à 100 km, comme à MANOSQUE. C'est donc une région très diversifiée, terroir, climats, altitudes. Les caractéristiques communes c'est la douceur des températures et l'ensoleillement. En moyenne 2 700 h/an, contre 1 724 h/an pour l'AOC ALSACE par exemple.

Le merveilleux et si recherché climat Méditerranéen c'est bien mais, le vignoble c'est aussi des emplois et des devises. Un peu d'économie:

Le vignoble s'étends sur 30 000 hectares et produit presque 1 500 000 hl/an. Il fait vivre à peu près 800 producteurs, 600 caves indépendantes, 70 coopératives. Ce qui représente environ 2 000 000 de bouteilles dont 87% en rosé, 9% en rouge et 4% en blanc. C'est la première région Française par sa production de vins rosés. Cela représente 40% de la production Française et plus de 5,5% de la production mondiale de vins rosés. 14% sont exportés principalement vers: la Belgique, les Etats-Unis, Le Canada, la Suisse, l'Allemagne, Les Pays-Bas, le Royaume-Uni…


Les principaux cépages vinifiés en Provence

Vins rouges et rosés:

- Le Grenache Noir : Originaire d'Espagne, un des 3 cépages les plus cultivés au monde. Donne des rouges puissants, très colorés, des rosés aromatiques, des vins doux naturels. Fort potentiel de garde.

- Le Mourvèdre : Également d'origine Espagnole, c'est un cépage noir à maturation lente, qui donne des vins charpentés, tanniques, aux aromes de mûre, de violette. Se bonifie en vieillissant.

- Le Cinsault : Cépage noir à jus blanc d'origine Française. Son domaine de prédilection en Provence, les vins rosés. Il donne des vins légers, faiblement colorés, peu acides. Aromes de fruits rouges, framboise.

- Le Tibouren Noir : Cépage typique de la Provence. Précoce, il donne des vins capiteux, bouqueté, aux aromes fins. Fort en alcool.

- La Syrah : Origine incertaine mais, très présent dans la vallée du Rhône, dans le Sud-Ouest et en Provence. Il donne aux vins rouges une belle robe noire bleutée, des notes aromatiques puissantes, fruitées, épicées. Les vins rosés seront sur le fruit. Bon potentiel de garde.

Cépages rouges minoritaires

- Le Cabernet-sauvignon : Cépage noir d'origine Française. Une vedette en Bordelais mais, utilisé en Provence pour charpenter les vins peu tanniques. Il aide au vieillissement harmonieux en apportant puissance et complexité aromatique. Fruits noirs et rouges, violette. Bonne longueur en bouche.

- Le Carignan Noir : Originaire d'Espagne, il aime les sols pauvres. Très résistant, les pieds peuvent durer un siècle. C'est la base de nombreux assemblage à qui il apporte couleur, charpente et puissance. Aromes sur le poivre, la banane, la cerise.

- Le Barbaroux : Originaire de Provence. Presque en voie de disparition. Fragile, sensible aux maladies. Il donne des vins léger, très aromatiques.

- Le Calitor : Originaire de Provence. En voie de disparition. Il donne des vins légers, peu colorés et peu alcoolisés.

- Le Téoulier noir : Originaire de Provence. Hermaphrodite, il peut s'auto reproduire. Quelques hectare encore en culture. Il apporte aux vins de la couleur mais, peu d'arome et d'alcool.

Vins blancs

- La Clairette : Cépage typiquement Méridional. Peu productif, il donne des vins blancs frais très alcoolique,
très aromatiques aux notes de fruits à chair blanche, pomme, abricot, pêche.

- Le Rolle : Ou Vermentino en Corse. Cépage d'origine Turque, très robuste. Il donne des vins blancs gras, bien équilibrés. Aux aromes de pamplemousse, de fruits blancs, de fleurs.

- Le Sémillon : Cépage typique du Sud-Ouest et du Bordelais (Sauterne). Très productif, il supporte la pourriture noble. Il apporte aux vins, du gras, de la rondeur. Les aromes sont sur les fleurs blanches, le miel, les fleurs d'acacias.

- L'Ugni blanc : Originaire de Toscane. Tardif, sensible aux gelées. Il donne des vins blancs secs, jaune pâle.
Son acidité naturelle apporte une touche de fraicheur. Il est pauvre en aromes.

- Le Bourboulenc : Cultivé presque exclusivement dans le Sud de la France, c'est un cépage tardif. Peu aromatique il apporte aux vins de légères notes florales. Peu alcoolique.


9 AOC

Côtes-de-Provence : 20 300 hect en AOC pour 1 000 000 hl/an. Produits sur 3 départements: Le Var, Les Bouches du Rhône et les Alpes Maritimes. Dont 15% en rouges, 80% en rosés et 5% en blancs. L'ensoleillement généreux, les sols calcaires ou cristallins du Massif des Maures apportent une diversité extraordinaire qui va, des Blancs de blanc aux rouges charpentés en passant une palette de rosé, des plus secs aux plus fruités. La région produit des vins qui ont une excellente aptitude au vieillissement.


Coteaux-d’Aix-en-Provence : 4 268 hect en AOC pour 205 000hl/an. Dont 14% de rouges, 82% de rosés et 4% de blancs. Situé entre Aix en Provence et Marseille ce vignoble bénéficie de 2900 h de soleil par an. Des pluies faibles. Des sols argilo-calcaire, caillouteux, sableux, limoneux grâce à la Durance. Le vent ici s'appelle le "Mistral" (vent froid et sec venu du Nord). Résultats les rosés sont souples et fruités aux aromes de cassis, de framboise, de litchi. Les rouges sont puissants, charpentés sur les aromes de violette, de menthe, de laurier. A garder plus de 10 ans. Les blancs, trop rares, sont secs. Ce sont des vins chics, de qualité, grâce à l'Ugni blanc. Notes d'agrumes, citron, floraux, acacia ou grillées. A découvrir.


Les-Baux-de-Provence : 350 hect pour 9 000 hl/an. Dont 67% de rouges, 30% de rosés et 3% de blancs. A noter que 85% de l'aire d'appellation est cultivée en agriculture Biologique ou en Biodynamie. Les sols sont caillouteux, les hivers doux, les étés secs. Les vents sont limités par la proximité des Alpilles. Les vins rouges sont dit "robustes", charnus, charpentés, aux notes d'épices, ils révèlent leur potentiel après 4 ou 5 ans. Les rosés sont sur les fruits. Ils sont à boire frais, de suite. Les blancs sont nommés "Coteaux-des-Baux-De-Provence.


Coteaux-Varois-en-Provence : 2 500 hect pour 125 000 hl/an. 90% de rosés, 8% de rouges et 2% de blancs.28 communes autour de Brignoles. Ici c'est le calcaire qui domine, en alternance avec le silex. L'altitude est située entre 350 et 500m. Les massifs rocheux tempèrent le climat maritime. Les hivers sont très froids, les étés torrides. Les rosés ont une robe rose saumon pâle, de délicats parfums floraux, acacia, aubépine, genêts. A boire jeune à 8°. Les rouges sont puissants, sur les fruits rouges, des notes animales, cuir. Les bonnes années se gardent plus de 10 ans. A boire à 16° carafé. Les blancs sont typique. Robe jaune pâle aux reflets verts. Un bouquet de fleurs avec une pointe d'agrume. A boire jeune à 10°. Poissons grillés.


Pierrevert : 420 hect pour 18 500 hl/an. 60% de rouges, 30% de rosés et 10% de blancs. C'est le vignoble le plus au "Nord" de la Provence. C'est un vignoble d'altitude, proche des Corbières, à coté de Manosque. Les écarts de température sont extrêmes, le climat est sec, le Mistral dessèche l'atmosphère. Des conditions particulières qui vont donner des vins subtils. Les rouges sont tanniques, notes de fruit noirs, cassis et boisées. Garde 5 ans, servir à 16° sur un civet. La robe des rosés est rose pâle. Notes de fruits rouges, fraise, framboise, florales. A l'apéritif à 10°. Les blancs à boire frais dans les 2 ans sont rafraichissant. Aromes de fleurs blanches et d'agrumes.


Bandol : 1 535 hect pour 80 000 hl/an. 64% de rosés, 31% de rouges et 5% de blancs. 1 département le Var, autour de la commune de Bandol. C'est le royaume du Mourvèdre. Le climat est Méditerranéen, les sols sont composés de calcaires, de schistes, de granites, de grès, de sables alluviaux. Les vendanges sont exclusivement manuelles. Les rosés sont des grands vins au potentiel de garde important. La robe est saumonée, brillante, limpide. Notes de fruits rouges, de fruits à chair blanche. Frais, gourmands avec une belle acidité, à boire a tous moments à 8°. Les rouges ont une robe pourpre, sombre. Notes de fruites noirs, cassis, mûres, cannelle, musc. Superbe au bout de 10 ans sur du gibier, de la daube Provençale bien sur. Les blancs presque inconnus méritent le détour. Vifs, rafraichissant, aromatiques, à 10 ou 12° sur du poisson c'est idéal.


Bellet : 55 hect pour 1 200 hl/an . Sur la commune de Nice. C'est un vignoble d'altitude, sur les contreforts des Alpes. Battu par les vents, le Mistral et la Tramontane. Les sols sont siliceux, sablonneux, avec des galets d'origine maritime. Sols favorables à la culture du vignoble. Récolte manuelle. Les vin rouges de Bellet ont une robe rouge grenat, un nez complexe, des aromes de prunes, d'épices, de fruits rouges. 10 à 15 ans de garde, passage en carafe à 14°. Le rosé, fait partie des "Grands rosés de Provence". La robe couleur pivoine, le nez sur les fruits rouges, framboise. A boire jeune sur un barbecue de rougets, à 10°. Le blanc, trop rare, peu se garder 10 ans. Sa robe deviendra jaune paille, Aromes d'agrumes, pamplemousse, citron, une fraicheur unique de fleurs blanches, sur la pierre à fusil.


Cassis : 210 hect pour 8 300 hl/an. 71% de blancs, 27% de rosés et 2% de rouges. Peu être l'un des plus anciens vignobles de France. Dans les Bouches du Rhône sur la commune de Cassis. Climat Méditerranéen typique mais, bien abrité du Mistral. Culture en terrasse entre 10 et 150 m d'altitude sur des sols peu profonds. Les blancs sont secs, à la robe jaune or. Le nez est "Provençal", fleur blanche, résine de pin, agrumes. Unique et magique avec la bouillabaisse et l'anchoïade. A boire entre 3 et 8 ans à 10°. Les rosés ont une robe pétale de rose. Notes florales et fruitées. A l'apéritif, à 10° avec la tapenade. Les rouges, moins subtils que les blancs, sont tanniques, avec des notes de thym de laurier. 3 ans maxi à 16° sur des grillades.


Palette : 46 hect pour 1 550 hl/an. Rouge, Rosé, Blanc. Un petit vignoble sur 3 communes à coté d'Aix en Provence. Le vin blanc de Palette est unique, sa robe est or pâle brillant aux reflets verts. Le nez est complexe, acacia, genêt, tilleul. En bouche il est tannique avec des notes balsamiques comme le pin, la garrigue. Une merveille à garder 5 ans. A boire sur un loup (bar) à 11°. Les rosés, élevés en fût après saignée. Sa robe est rose saumon, brillante. Aromes de fraise, de cerise. La bouche est ample, du gras de l'acidité, des notes d'eucalyptus. 5 ans maxi à 10 ou 12° sur des poissons grillés. Les rouges, à la robe rubis, sont sur des aromes de fruits noirs, cassis. En bouche ils sont puissants avec des notes animales. Il y a de la matière. 10 à 15 ans de garde, en carafe à 16° sur de la daube ou du gibier. Les vins de Palette ne ressemblent à aucun des autres vins du vignoble Provençal.





Télécharger le pdf

0 commentaires

il vous reste 500 caractères Publier