logo de vin social club

Pour une meilleure expérience de navigation sur vinsocialclub.fr, veuillez actualiser la version de votre navigateur.

http://www.microsoft.com/fr-fr/download/internet-explorer.aspx

Vins du Languedoc

image du profil utilisateur

Par: Vin Social Club

date de publication: jeudi 09 Jan 2014

vin du languedoc

Habituellement, la région du Languedoc est intégrée à une région plus vaste le Languedoc-Roussillon. Ce qui en fait la 1ère région viticole du monde avec ses 246 000 hectares de vignes, cultivés par 30 000 vignerons, 230 caves coopératives et 2 500 domaines. Cette région recouvre quatre départements : l'Aude, le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales.
Production : 12,2 millions d'hl/an en 2012 dont 2, 59 Mhl en AOC, 8, 7 Mhl en vin de pays et 879 596 hl en vin de table. C'est la 1ère région exportatrice française (AOC + IGP) avec 3,37 Mhl/an, soit 450 millions de bouteilles.
Mais tous ces bons chiffres ne doivent pas cacher la réalité. C'est une région viticole en pleine mutation. Une région qui se bat pour améliorer son image et qui propose des produits d'un excellent rapport qualité prix, sur un marché d'abord national, puis européen et mondial, extrêmement concurrentiel.

VinSocialClub a pris le parti de la diversité, garant de la qualité, donc du succès. Nous allons donc vous présenter les deux régions séparément, car elles ont chacune, une typicité affirmée, des qualités propres, des terroirs et des hommes différents. Respectons et encourageons la différence.

Le Languedoc : Région française, située sur trois départements: l'Aude, le Gard et l'Hérault. De Nîmes à Fitou, à la limite du Roussillon, face au Golfe du Lion, il s'étale sur plus de 200 km de long. On y trouve deux rivières (l'Aude et l'Hérault) et des villes aux noms gorgés de soleil : Carcassonne, Béziers, Narbonne, Montpellier, ou encore Nîmes.

Le climat est de type méditerranéen. Les étés sont chauds, très et secs. La chaleur est modérée par l'altitude sur certains terroirs situés dans les terres. Les hivers sont doux. Les précipitations sont moyennes, mais peuvent être violentes surtout en octobre. La Tramontane (vent froid et sec du nord), le Mistral (sec et violent), entre autres, dessèchent les sols et chassent l'humidité. Ils protègent ainsi la vigne de certaines maladies.

Dans une région aussi vaste, les sols sont bien sûr très variés.
Au Nord, les Cévennes (partie sud du Massif-Central), le sol est argilo-calcaire sur des roches du Jurassique (Saint-Chinian).
Au centre, les collines de l'Hérault, vers Béziers, avec des sols composés de schistes (Faugères).
Plus au Sud, le Piémont de La Montagne noire. Le sol y est recouvert par des molasses, des calcaires (Cabardès).
Entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales (PO), le massif des Corbières, avec ses strates géologiques, schistes, marnes, calcaires (Corbières).

Quelques chiffres (CIVL)

- 40 000 hectares (ha) en AOC pour 1,5 Mhl/an.
- La progression des AOC est constante : + de 50% en bouteilles, contre 44% il y a deux ans. C'est la tranche de prix, entre 4 et 5 € la bouteille, qui progresse le plus vite.
- 64% de la production des AOC tranquilles est absorbée par le marché français. Un part de 76% pour les IGP.
- Export : AOC 36 %, IGP 24 %. Dont, en valeur, 45 % en Europe et 55 % vers les pays tiers.
- Les 1ers clients, en valeur : Chine, Allemagne, Canada, Royaume-Uni, Belgique.
- Répartition par type : vins tranquilles 92 %, effervescents 6 % et muscats 2 %.
- Répartition par couleur : rouge 81 %, rosé 11 %, blanc 8%.

Un peu d'histoire

- La culture de la vigne est présente depuis l'Antiquité.
- Au Moyen-Âge, les moines développent la culture sur les coteaux.
- Du XVIe siècle à la Révolution française, la viticulture est pratiquée pour la consommation personnelle, ou de manière très locale.
- Au XIXe siècle, le train change tout. En 1855, le raccordement avec Paris est réalisé via la vallée du Rhône, ouvrant ainsi le marché du Nord de la France.
- En 1851, l'Hérault à déjà 118 000 ha plantés, l'Aude, 53 000 ha et le Gard 64 000 ha. La révolution industrielle amène aussi de nouveaux consommateurs, les ouvriers et les employés. Les vins sont médiocres, souvent coupés et mélangés avec d'autres régions. Le vignoble du Languedoc est surnommé "l'Usine à vin rouge".
- XXe siècle : surproduction de "gros rouges du Midi". Entre les deux guerres, la région Languedoc-Roussillon assure le tiers de la production française.
- 1950 : la crise de surproduction est à son comble. Le principe des AOC, créées en 1935, ne séduit pas à l'époque de nombreux producteurs de la région. Ils vont changer d'avis. Grâce à l'intervention de l'état qui favorise et finance l'arrachage, le système s'inverse. La quantité est bannie au profit de la qualité. Premiers VDQS (Vins de qualité supérieure) en 1951. Depuis, c'est un travail acharné de plantation, de sélection, de formation des hommes, de regroupement, pour se refaire une image. En jeu : la survie du vignoble.
- 1994 : création du Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc. (CIVL). L'ensemble de la filière se dote des moyens de mettre en valeur la viticulture du Languedoc sur des bases devenues saines. La qualité est au rendez-vous.

Les principaux cépages des vins du Languedoc


Cépages blancs

- Le bourboulenc : Cultivé presque exclusivement dans le Sud de la France, c'est un cépage tardif. Peu aromatique il apporte aux vins de légères notes florales. Peu alcoolique.

- Le chardonnay : Il est présent depuis plusieurs siècle en Bourgogne (46%), sa région d’origine et, en Champagne (30%). Mondialement connu et cultivé, c’est le cépage roi en chablis. Petit grain, jus blanc sucré, c’est lui qui donne aux grands vins blancs de Bourgogne ses arômes d’agrumes ou de fruits secs. Il a un bon potentiel de garde.

- Le chenin : Originaire de l'Anjou, c'est un des grands cépages de la vallée de la Loire. Angers, Saumur. Cépage blanc idéal sur le calcaire (tuffeau). Précoce, résistant, il a une large palette d'utilisations. Vins blancs secs, liquoreux, effervescents. Bonne garde.

- La clairette : Cépage typiquement méridional. Peu productif, il donne des vins blancs frais, très alcooliques, très aromatiques, aux notes de fruits à chair blanche (pomme, abricot, pêche).

- Le Grenache blanc : Originaire d'Espagne. Résistant à la sécheresse, il donne des vins blancs corsés, aux notes anisées, florales. Vinifié en sec ou en doux. Bonne longueur en bouche.

- Le maccabeu : Originaire de Catalogne (Espagne). Très productif, vigoureux, mais sensible aux maladies et parasites. Il donne des vins fins, alcoolisés, fruités, légers. Vinifié en sec ou en doux.

- La marsanne : Originaire de Montélimar (Drôme). C'est le compagnon d'assemblage de la roussanne. Il donne des vins blancs secs, aromatiques, sur les fruits jaunes et blancs.

- Le mauzac : Originaire de Gaillac. Remplacé, en Bordelais, par le sauvignon blanc plus flatteur.

- Le muscat à petits grains : Originaire de Grèce. C'est le cépages du muscat de Rivesaltes. Il donne au vin des notes d'orange, de fruits exotiques, d'épices. Vinifié en sec ou doux.

- Piquepoul blanc

- Le rolle : Ou vermentino en Corse. Cépage d'origine turque, très robuste. Il donne des vins blancs gras, bien équilibrés. Aux arômes de pamplemousse, de fruits blancs, de fleurs.

Cépages rouges

- Cabernet sauvignon : Idéal sur les terrains graveleux, très présent dans le Médoc (50 % de l'encépagement). Il représente 65 % des surfaces à Pauillac et à Saint-Julien. Cépage tardif, difficile à adapter sur certains sols. Donne des vins tanniques, souvent de garde. Nez sur les fruits noirs, violettes, framboise.

-Le Carignan noir : Originaire d'Espagne, il aime les sols pauvres. Très résistants, les pieds peuvent vivre un siècle. C'est la base de nombreux assemblage à qui il apporte couleur, charpente et puissance. Arômes sur le poivre, la banane, la cerise.

- Le cinsault : Cépage noir à jus blanc d'origine française. Son domaine de prédilection en Provence, les vins rosés. Il donne des vins légers, faiblement colorés, peu acides. Arômes de fruits rouges, framboise.

- Le cot (ou malbec) : Un des plus anciens cépages français. Il aime les sols calcaires, sensible au gel. Très tannique, il est remplacé par le merlot, qui donne des vins à boire plus rapidement. Très fort potentiel de garde.

- Le fer (ou fer servadou) : Sarments durs comme du fer, d'ou son nom. Cépage du Sud-Ouest. Précoce, résistant au froid, aux maladies. Il donne aux vins de la couleur, des tanins, des arômes de fruits, framboise, cassis.

-Le grenache noir : Originaire d'Espagne, c'est un des trois cépages les plus cultivés au monde. Il donne des rouges puissants, très colorés, des rosés aromatiques, des vins doux naturels. Fort potentiel de garde.

- Le lledoner pelut noir : (ou lladoner) Originaire de Catalogne, c'est une mutation velue du Grenache Noir. Peu cultivé. Il donne au vin du fruité de la rondeur, des notes de réglisse et de poivre. Vinifié en sec.

- Le maccabeu : Originaire de Catalogne, Espagne. Très productif, vigoureux, sensible aux maladies et parasites. Il donne des vins fins, alcoolisés, fruités, légers. Vinifié en sec ou en doux.

- Le mourvèdre : Également d'origine espagnole, c'est un cépage noir à maturation lente, qui donne des vins charpentés, tanniques, aux arômes de mûre, de violette. Se bonifie en vieillissant.

- Le muscat à petits grains rouges : Originaire de Grèce. Très répandu sous d'autres noms : brown frontignac, moscato rosso, brown muscat, muskadel. Juteux, sucré, il apporte aux vins un bon équilibre entre sucre et acidité. Utilisé aussi bien pour les vins doux que les secs.

- La syrah : Origine incertaine, mais très présent dans la vallée du Rhône, dans le Sud-Ouest et en Provence. Il donne aux vins rouges une belle robe noire bleutée, des notes aromatiques puissantes, fruitées, épicées. Les vins rosés seront sur le fruit. Bon potentiel de garde.


Cépages gris

Le grenache gris : Originaire d'Espagne. Sensible aux maladies mais résistant aux vents et à la sécheresse. Très productif. Il donne des vins puissants, ronds, charnus. Il est vinifié en en rosé et en blanc sec et doux.


Des appellations AOC en Languedoc

Cabardès : 650 ha pour 20 000 hl/an. 90 % de rouge, 10 % rosé. AOC depuis 1999. Vignoble plein sud au pied de la Montagne noire. Carrefour climatique entre Atlantique et Méditerranée. Vins d'assemblage entre la syrah, le grenache d'une part et le merlot, le cabernet sauvignon et/ou franc d'autre part.
Le rouge a une belle robe pourpre qui évoluera sur l'orangé, le tuilé. Le nez est sur les fruits rouges et noirs (fraises, framboise, mûres, violette), cuir. Puissant, aromatique, à boire à 16°C sur le gibier. 10 ans de garde.
Rosé : très gourmand, c'est la friandise de l'apéritif avec sa robe rose soutenue. Nez intense sur les fruits rouge. À boire frais 10°C dans les 3 ans.

Clairette de Bellegarde : 40 ha pour 2 600 h/l an. 100 % Clairette. Vin blanc à la robe jaune pâle aux reflets verts. Le nez est sur des arômes de fleur d'oranger, écorces d'agrumes, poire, pêche, abricot. A boire dans les 2 ans, à 10°C, sur des sardines grillées.

Clairette du Languedoc : 100 ha pour 2 500 hl/an. 100 % blanc. AOC depuis 1948. Cépage clairette à 100 %. Production sur des terrasses surplombant l'Hérault. Silex, calcaire et galets donnent à ce vin blanc sec des arômes de miel, de fruits frais, de fleurs blanches. A servir à 10°C sur les hors d'œuvres. 3 ans maxi.

Corbières : 17 200 ha pour 461 000 hl/an. Rouge, rosé et blanc. AOC depuis 1985. 1 782 producteurs, 27 coopératives et 249 caves particulières. Première appellation en superficie dans le Languedoc. De Narbonne à Leucate et des Pyrénées à la Montagne Noire. Vignoble d'altitude : 400m.
Les rouges, à base de grenache, de syrah, de cinsault et de mourvèdre, sont charnus, avec une robe grenat aux reflets violets. Riche en arômes il évolue vers des fruits noirs (cassis, mûre) aux notes épicées de poivre et de réglisse après ouverture. Civets, daube à 16°C. Garde 8/10 ans.
Rosés : Robe rose saumon, légers, fruités, sur les petits fruits rouges. Vin vif et délicat, à boire jeune et frais 8°C sur un barbecue ou de la pizza.
Blancs : A base majoritairement de grenache blanc, la robe est jaune pâle, brillante. Le nez sur les fruits à chair blanche et les fleurs. Rond en bouche avec une finale minérale, il est idéal jeune à 10°C sur une plancha ou des chèvres.

Corbières-Boutenac : 1 429 ha pour 6 084 hl/an. Rouge 100 %. AOC depuis 2005. C'est un peu le "haut de gamme" du Corbières. Les étés chauds et les hivers froids donnent des raisins de qualité et très sains. Carignan, grenache, mourvèdre, syrah, (limitée à 30%) offrent à ce vin une robe brillante, grenat profond qui deviendra ambrée après 4/5 ans. Le nez, comme le Corbières mais avec en plus des notes de sous bois, de musc de thym, de romarin. Sa fraicheur est exceptionnelle. Il se sert carafé, à 16°C sur un gibier, une fricassée de champignons sauvages. Attendre 3 ou 4 ans.

Faugères : 2 000 ha pour 67 000 hl/an. 85 % rouge, 13 % rosé et 2 % en blanc. AOC depuis 1982 en rouge et rosé et 2005 en blanc. Au Nord de Béziers. Carignan, cinsault, grenache, mourvèdre et syrah donnent ici un des grands vins du Languedoc. On dit que les raisins mûrissent la nuit grâce aux schistes qui restituent la chaleur de la journée.
Les rouges ont une robe grenat foncé. Le nez est magnifique, sur les fruits rouges et noirs (framboise, groseille). Ensuite viennent les notes grillées, café, épices, garrigues, poivre. En bouche, puissant, long, tannique. A mettre en cave 5 ans, puis à déguster sur des rôtis, du gibier, de la daube. Servir à 16°C.
Les rosés ont une robe pâle, des notes florales, des arômes forts de fruits rouges. En bouche, une douceur à apprécier sur les charcuteries et à l'apéro. Jeune à 10°C.
Les blancs sont méconnus. Robe jaune or. Nez sur les agrumes et les fruits exotiques. À boire jeune et frais 11°C sur des poissons grillés.

Fitou : 2 500 ha pour 85 000hl/an. 100% rouge. AOC depuis 1948. La première en Languedoc. Vignoble d'altitude (900m), entre Narbonne et Perpignan. C'est le pays du Carignan, majoritaire il est associé avec mourvèdre et Grenache pour donner des vins rouges puissants, charnus, sauvages. Élevés en fûts de chêne, parfois plusieurs années. Leur robe est grenat foncée, presque encre. Le nez s'ouvre sur des arômes de fruits rouges et noirs mûrs, cassis, groseille, framboise. Vin de garde, attendez 5 à 10 ans avant de le boire. 16°C

Languedoc : 10 000 ha pour 400 000 hl/an. 78 % rouge, 10 % rosé, 12 % blanc. AOC en 1985. Remplace l'appellation Coteaux du Languedoc depuis 2007. Immense appellation ce qui se traduit par une division en trois niveaux : l'appellation régionale Languedoc, les 7 appellations sous-régionales en fonction des zones bioclimatiques, et les noms de 10 terroirs au cœur de ces dernières. Vous retrouverez entre autres les Picpoul de Pinet (en blanc uniquement), Grès de Montpellier, Pic Saint-Loup, Terrasses de Béziers, Terrasses du Larzac, Pézenas, Cabrières, Quatourze, Saint-Georges d'Orques. Les vins du Languedoc sont traditionnellement d'un excellent rapport qualité prix.
Les rouges ont généralement une robe rubis profond aux beaux reflets violets. Le nez sur le cassis, la mûre, la framboise. Vins à boire jeunes 2 à 5 ans. À boire à 16°C sur des grillades, de la viande rouge.
Les rosés, à la robe rose soutenue, sont sur des notes de fruits rouges, voire florales. Souples et fruités en bouche, légèrement acides, frais. À 9°C jeunes sur des charcuteries, locales bien sur.
Les blancs : à base de picpoul, de clairette et de grenache blanc majoritairement. Ils sont jaunes pâles avec des reflets dorés. Le nez est sur les fruits à chair blanche, la garrigue, épicé. La bouche est gourmande, souple, ronde. Jeune et frais 11°,sur des poissons de roche, des daurades.

Limoux : 1 800 ha pour 81 800 hl/an. Pétillants, vins tranquilles, blancs et rouges. Dont :
Blanquette de Limoux 40 000 hl/an. AOC depuis 1938. Mention spéciale. Au XVIe siècle, c'est ici, à l'Abbaye de Saint-Hilaire, que fut réalisée la première prise de mousse en bouteille. L'histoire veut que Dom Pérignon ait appris ici cette technique au XVIIe siècle. Crémant de Limoux: 30 000 hl/an. AOC depuis 1990.
Méthode ancestrale: 4 000 hl/an. AOC depuis 1938.
Limoux tranquilles : blanc 5 000 hl/an, rouge 2 800 hl/an.

Malepère : 500 ha pour 20 000 hl/an. 80 % rouge et 20 % de rosé. AOC depuis 2006. A l'ouest du Languedoc. Climat méditerranéen avec des influences océaniques. Altitude entre 100 et 400 m. Cépage principal, le merlot (50 % minimum), cabernet franc, cot (minimum 20 %), cabernet sauvignon, grenache, cinsault.
Les rouges ont une robe violette. Nez sur les fruits rouges et noirs, cassis. A laisser mûrir en cave 5 à 8 ans. Servir à 16°C sur du gibier, des sauces.
Les rosés ont une robe saumonée, le nez sur les fruits rouges et noirs, épices, agrumes. A boire jeune à 11°C à l'apéritif.

Minervois : 5 000 ha pour 170 000 hl/an. 94 % rouge, 2 % blanc, 4 % rosé. Entre Narbonne et Carcassonne, proche du canal du Midi. Les rouges, principalement à base de syrah, mourvèdre, grenache, lladoner pelut, carignan ont une robe encre noire. Le nez explosif est sur les fruits rouges et noirs, mûrs. Vin charpenté à bon potentiel de garde. À boire jeune à 12°C ou jusqu'à 5 ans sur des planchas, poissons grillés.

Minervois-la-Livinière : 2 600 ha pour 7 000hl/an. Rouge 100 %. AOC depuis 1999. Au cœur du Minervois sur six communes. Terroir aride composé de marnes et de grès. Syrah, mourvèdre et grenache à 60 % minimum et, parfois, carignan, cinsault, terret piquepoul et aspiran. La robe est très sombre, le nez est complexe et dense, sur des arômes primaires de fruits cuits, pruneau. Viennent ensuite des notes de violettes, d'épices, de cannelle. À laisser bonifier 5 ans. À déguster à 16°C, sur des plats épicés.

Muscat de Frontignan : 690 ha pour 17 706 hl/an. AOC depuis 1936. Ces Vins doux naturels (VDN) subissent un mutage. Cépage unique : le muscat à petits grains. 252 g/l de sucre minimum. Robe dorée, brillante. Le nez intense, sur les fruits secs, le litchi, les agrumes, les fleurs blanches. À boire jeune et frais 9°C à l'apéritif ou au dessert.

Muscat de Lunel : 321 ha pour 7 500 hl/an. AOC depuis 1943. VDN, mutage, muscat à petits grains. Proche de Montpellier autour de Lunel. Robe or étincelante. Le nez puissant, notes de raisin, de fleurs. En bouche, liquoreux, frais grâce à l'acidité. À boire jeune ou dans les 5 ans. Apéritif, foie gras, fromages persillés.

Muscat de Mireval : 260 ha pour 6 000 hl/an. AOC depuis 1959. VDN. Entre Sète et Montpellier. Robe jaune pâle. Le nez est sur les fruits mûrs, le raisin. Doux en bouche, onctueux. Jeune, sur une tarte aux fruits à 8°C.

Muscat de Saint-Jean-de-Minervois : 230 ha pour 5 350 hl/an. AOC depuis 1948. VDN. Situé dans les terres, en altitude (250 m) entre le Minervois et le Saint-Chinian. Robe or, colorée. Le nez est intense, miellé, sur les fruits confits, citron, orange, coing.
En bouche, il y a de la matière, de la fraicheur. Desserts, glaces, fromages, à 8°C. La qualité à petit prix.

Saint-Chinian : 3 300 ha pour 115 000hl/an. 89 % rouge, 10 % rosé, 1 % blanc. AOC depuis 1982 et 2005 pour les blancs. Dans l'Hérault au Nord-Ouest de Béziers, dans 20 communes. Grenache, syrah et mourvèdre, carignan, cinsault, lladoner pelut pour rouges et rosés. Les rouges qui ont une robe rouge intense sont sur les fruits rouges, avec des notes de cacao, de torréfaction. Direct en bouche, souple, fruité, fin. À boire majoritairement jeunes avec toutes les cuisines à 16°C.
Les rosés sont fruités, sur le bonbon anglais. En bouche, puissants et fruités. Sur des plats épicés, la charcuterie, à 10°C jeune.
Grenache blanc, marsanne, roussanne, rolle pour les blancs. Une rareté à découvrir.
Nez sur les fruits à chair blanches, pêche, ananas. En bouche, frais, fruité, une belle rondeur. Jeune, frais (8°C) avec du poisson.


Les appellations en Languedoc


Blanquette méthode ancestrale AOC
Blanquette-de-Limoux AOC
Cabardès AOC
Clairette-du-Languedoc AOC
Corbières AOC
Coteaux-du-Languedoc AOC
Coteaux-du-Languedoc Cabrières AOC
Coteaux-du-Languedoc Grès-de-Montpellier AOC
Coteaux-du-Languedoc La Clape AOC
Coteaux-du-Languedoc La Méjanelle AOC
Coteaux-du-Languedoc Montpeyroux AOC
Coteaux-du-Languedoc Pic-Saint-Loup AOC
Coteaux-du-Languedoc Picpoul-de-Pinet AOC
Coteaux-du-Languedoc Quatourze AOC
Coteaux-du-Languedoc Saint-Christol AOC
Coteaux-du-Languedoc Saint-Drézéry AOC
Coteaux-du-Languedoc Saint-Georges-d'Orques AOC
Coteaux-du-Languedoc Saint-Saturnin AOC
Coteaux-du-Languedoc Terrasses-du-Larzac AOC
Coteaux-du-Languedoc Terres de Sommières AOC
Coteaux-du-Languedoc Vérargues AOC
Crémant-de-Limoux AOC
Faugères AOC
Fitou AOC
Frontignan AOC
Limoux AOC
Malepère AOC
Minervois AOC
Minervois-La Livinière AOC
Muscat-de-Frontignan AOC
Muscat-de-Lunel AOC
Muscat-de-Mireval AOC
Muscat-de-Saint-Jean-de-Minervois AOC
Saint-Chinian AOC
Vin de Pays Cathare IGP
Vin de Pays d'Hauterive IGP
Vin de Pays d'Oc IGP
Vin de Pays de Bérange IGP
Vin de Pays de Bessan IGP
Vin de Pays de Cassan IGP
Vin de Pays de Caux IGP
Vin de Pays de Cessenon IGP
Vin de Pays de Cucugnan IGP
Vin de Pays de l'Aude IGP
Vin de Pays de l'Hérault IGP
Vin de Pays de la Bénovie IGP
Vin de Pays de la Cité de Carcassonne IGP
Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Aude IGP
Vin de Pays de la Haute Vallée de l'Orb IGP
Vin de Pays de la Vallée du Paradis IGP
Vin de Pays de la Vaunage IGP
Vin de Pays de la Vicomté d'Aumelas IGP
Vin de Pays de la Vistrenque IGP
Vin de Pays de Saint-Guilhem le Désert IGP
Vin de Pays des Collines de la Moure IGP
Vin de Pays des Coteaux d'Ensérune IGP
Vin de Pays des Coteaux de Bessilles IGP
Vin de Pays des Coteaux de Cèze IGP
Vin de Pays des Coteaux de Fontcaude IGP
Vin de Pays des Coteaux de la Cabrerisse IGP
Vin de Pays des Coteaux de Laurens IGP
Vin de Pays des Coteaux de Miramont IGP
Vin de Pays des Coteaux de Murviel IGP
Vin de Pays des Coteaux de Narbonne IGP
Vin de Pays des Coteaux de Peyriac IGP
Vin de Pays des Coteaux du Libron IGP
Vin de Pays des Coteaux du Littoral Audois IGP
Vin de Pays des Coteaux du Pont du Gard IGP
Vin de Pays des Coteaux du Salagou IGP
Vin de Pays des Coteaux Flaviens IGP
Vin de Pays des Côtes de Lastours IGP
Vin de Pays des Côtes de Pérignan IGP
Vin de Pays des Côtes de Prouilhe IGP
Vin de Pays des Côtes de Thau IGP
Vin de Pays des Côtes de Thongue IGP
Vin de Pays des Côtes du Brian IGP
Vin de Pays des Côtes du Ceressou IGP
Vin de Pays des Côtes du Vidourle IGP
Vin de Pays des Hauts de Badens IGP
Vin de Pays des Monts de la Grage IGP
Vin de Pays des Sables du Golfe du Lion IGP
Vin de Pays du Comté de Grignan IGP
Vin de Pays du Gard IGP
Vin de Pays du Mont Baudile IGP
Vin de Pays du Torgan IGP
Vin de Pays du Val de Cesse IGP
Vin de Pays du Val de Dagne IGP
Vin de Pays du Val de Montferrand IGP
Vin de Pays Duché d'Uzes IGP

Télécharger le pdf

0 commentaires

il vous reste 500 caractères Publier